< | >

Dubaï 2021 / Yann Baillon : « Avec ambition et humilité »

Publié le 12 novembre 2021 par

C’est l’un des enfants du Budokan. Formé par son père, il a été sacré champion du monde en 2002. Il est désormais le directeur des équipes de France. Yann Baillon s’envole aujourd’hui vendredi pour les Championnats du monde de Dubaï qui débutent mardi prochain.

Dubaï 2021 / Yann Baillon : « Avec ambition et humilité »

Dans quel état d’esprit l’équipe de France aborde-t-elle ces Championnats du monde (16-21 novembre) ?

Cette équipe de France est rajeunie. Nous n’avons pas fixé de chiffres ou d’objectifs de classement. On se rend à Dubaï avec beaucoup d’humilité. Cela a été très difficile sur les dernières échéances internationales, notamment les Championnats d’Europe en Croatie (en mai).

Je pense que ces Mondiaux vont être assez particuliers. Le système des Karaté 1 et de la ranking auxquels les athlètes ont été habitués pendant 3 ans est bien ancré dans leur tête. L’objectif est de retrouver l’ambition d’être performant sur une journée, sur une échéance. Après, le haut niveau, cela prend du temps. Là, on est dans la reconstruction. Mais on va à Dubaï avec de l’ambition !

 

Est-ce le début d’une nouvelle histoire ?

Oui. On reconstruit une équipe de France sur des bases solides. On est aussi au croisement de générations. Des athlètes ont arrêté, certains sont en passe de le faire. On s’est beaucoup focalisé sur les compétitions équipe parce que c’est ce qui fait ressortir le niveau de l’équipe de France, qui la met en lumière.

 

La France sera emmenée par le champion olympique Steven Da Costa. Dans quel état de forme est-il ?

Je sais que c’est difficile d’enchaîner après les Jeux qui ont été, émotionnellement, quelque chose d’extraordinairement fort pour lui. Il faut ensuite se remettre en selle. On va voir s’il en a la force et l’énergie.

En tout cas, ce que j’ai vu à la dernière compétition (les championnats méditerranéens fin octobre) était un signe fort de sa part en termes d’ambition et de cohésion. Alors qu’il était forfait en individuel, il a absolument tenu à combattre en équipe. Il a été très bon. Il a fait du Steven.

 

L’équipe de France

 

HOMMES

 

Enzo BERTHON (-60 kg)

Steven DA COSTA (-67 kg)

Kilian CIZO (-75 kg)

Jessie DA COSTA (-84 kg)

Faadel BOUSSAG (+84 kg)

Franck NGOAN (Kata)

 

Equipe Kumite

Farouk ABDESSELEM

Lahad CISSÉ

Kilian CIZO

Jessie DA COSTA

Logan DA COSTA

Steven DA COSTA

Dnylson JACQUET

 

Equipe Kata

Sorey MORASSI

Franck NGOAN

Kewin NGOAN

 

FEMMES

 

Niswa AHMED (-50 kg)

Léa AVAZERI (-55 kg)

Laura SIVERT (-61 kg)

Alizée AGIER (-68 kg)

Nancy GARCIA (+68 kg)

Helvétia TAILY (Kata)

 

Equipe Kumite

Alizée AGIER

Léa AVAZERI

Laura SIVERT

Jennifer ZAMETO

 

Equipe Kata

Laëtitia FERACCI

Louise FRIEH

Laura PIERI

 

PARA-KARATÉ

 

Virginie BALLARIO

Nohan DUDON

Jordan FONTENEY

Charlène ODIN

Fatah SEBBAK

 

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Envie de participer ?